Xérius, Innovation et savoir-faire pour la protection de la biodiversité

metiers-recherche-innovation-occitania-connection.commétiers innovation

Basée à St Jean en périphérie toulousaine, la société Xérius va pouvoir éclairer davantage les chercheurs scientifiques sur le monde animal grâce à ses balises miniaturisées de haute précision et ses récepteurs ultra performants.

Membre de l’Aerospace Valley, ce bureau d’étude en radiofréquence possède un savoir faire très utile en matière de défense et d’aérospatiale.

En plus d’être très innovante, Xérius se démarque par sa réactivité, son savoir-faire et la maitrise de tous les maillons de la chaîne de production. Ceci fait d’elle une pionnière dans ces domaines.

C’est ainsi qu’elle compte déjà quelques premières mondiales telles que le Goniomètre RXG-134, Co-Coon (nichoir connecté) et Pio (balise de 0,22gr), outils de tracking de pointe, et fleurons de l’entreprise.

Dès 2011 et en dépit d’une solide concurrence américaine et européenne, la petite société familiale remporte un appel d’offre et se lance dans le suivi GPS de faucons émirati.

Forte de ce succès, en 2013, elle répond ensuite à la demande de CLS avec son Goniomètre RXG-134. Entièrement fabriqué par Xerius et distribué exclusivement par CLS, le Goniomètre RXG-134 est un équipement portable unique au monde permettant de retrouver tout type de plateformes Argos, dans un rayon de 100km ou plus.

C’est comme une évidence que plus tard dans cette même année, Xerius développe sa propre balise Argos/Gps, testée sur des milans noirs et déjà commercialisée au Maroc et en Europe.

L’année 2016 est consacrée au développement de la partie tracking (www.xeriustracking.fr), et assuré par Virginie Périlhon. Ce département met les hautes technologies au service de la Science.

L’entreprise est lauréate des « Initiatives PME-biodiversité 2016* » initié par le programme étatique « investissements d’avenir » et l’Ademe pour son projet « BioLoc ».

BioLoc est la combinaison d’une balise VHF de 10 grammes avec un récepteur autonome muni de panneaux solaires captant plusieurs balises en simultané. Ce projet est inédit dans le domaine du tracking. Cela permettra d’étudier et suivre une population d’animaux afin de mieux les protéger et mieux organiser les réintégrations.

Développé aux côtés de la fédération de chasse de Midi Pyrénées et d’Ariège, Xérius est aujourd’hui sollicitée par d’autres fédérations de chasse du nord de la France.

Il apparait certain qu’avec son positionnement de niche en matière de balises, de belles perspectives pointent à l’horizon 2017, car non seulement Bioloc équipera déjà les galliformes de montagne, mais Xérius présentera aussi dès mars prochain Pio et Cocoon 2.

A noter qu’aujourd’hui, le Goniomètre RXG-134, récepteur ultra performant, couplé avec la nouvelle balise Pio de 0,22gr, permettra à Xérius de se démarquer très fortement.

Ce couplage permettra, en effet, à Pio de posséder une autonomie inégalable –rappelons que le Goniomètre RXG-134 est unique au monde. Xérius va permettre aux scientifiques d’effectuer de plus longues études sur de petites espèces.

Très en avance dans le tracking d’animaux, Xérius développe aussi un produit de suivi de rhinocéros en Afrique avec la fondation Sigfox, mêlant recherche et objets connectés. Actuellement en pourparlers, la même opération devrait voir le jour aux Caraîbes sur les tortues de mer et autres mammifères, en partenariat avec un opérateur de Sigfox. Très attendue dans le domaine de la recherche marine aussi, l’entreprise prévoit de dévoiler de nouveaux trackers dès 2017.

Une opportunité pour la science, qui, avec les solutions techniques innovantes de Xérius leur permettront de favoriser la recherche. Affaire à suivre…ou plutôt à tracker !

Nadia Didelot, Open Connection

*Initiative Avenir-Pme pour la protection de la biodiversité, donne accès à des aides d’état pour tout projet innovant concernant la biodiversité.

 

Légende : Virginie Périlhon, pour les 1 an de la LTEVB

Légende : Goniomètre RXG-134

Be the first to comment on "Xérius, Innovation et savoir-faire pour la protection de la biodiversité"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*