INVESTISSEMENTS D’AVENIR

investir-l'avenir@enseignement_sup-recherche

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Guillaume Boudy, Secrétaire général pour l’investissement, et Thierry Damerval, Président-Directeur général de l’Agence nationale de la recherche, se félicitent des résultats des appels à projets « Intégration et développement des IdEx et des ISITE » (IDéES) et « Structuration de la formation par la recherche dans les initiatives d’excellence » (SFRI).

 Les appels à projets « Intégration et développement des IdEx et des ISITE » (IDéES) et « Structuration de la formation par la recherche dans les initiatives d’excellence » (SFRI), sont dotés en tout de 500 millions d’euros. Ils ont pour ambition :

  • d’accompagner les universités labellisées IdEx ou ISITE dans leur effort de transformation et d’intégration plus étroite, pour leur permettre de renforcer leur attractivité internationale et de développer leurs relations avec leurs partenaires académiques et socio-économiques ;
  • d’offrir aux universités labellisées la possibilité de renforcer l’impact et l’attractivité internationale de leur formation par la recherche dans les domaines scientifiques où elles développent leurs activités.

Dans le cadre d’IDéES, chaque université, existante ou potentielle, devait proposer un projet global et unique rassemblant, sur un nombre limité d’axes, des actions de grande ampleur et proposer les modalités les plus adaptées à leur mise en œuvre. Afin de bénéficier du financement des projets IDéES, les établissements devront avoir été auparavant confirmés comme IdEx ou ISITE par le jury international des initiatives d’excellence. Actuellement, 4 sites ont été confirmés : Aix-Marseille Université, Université de Bordeaux, Université de Strasbourg et Sorbonne Université.

Dans le cadre de SFRI, les établissements devaient présenter un plan de structuration de leur formation par la recherche, de manière globale mais également au niveau du site, autour d’un projet unique, en rassemblant notamment – dans le respect du processus de Bologne – des formations de master et de doctorat autour des laboratoires de recherche de haut niveau.

Pour l’action « Grandes universités de recherche », dont dépendent IDéES et SFRI, un jury international a été spécialement mis en place afin d’examiner les projets des établissements. Ce jury est aussi susceptible de proposer des évolutions et de vérifier leur prise en compte par les porteurs de projets.

Les propositions de ce jury international, validées par le comité de pilotage de l’action, ont ainsi permis d’identifier 3 niveaux d’avancement des projets :

–          les projets d’ores et déjà prêts à être lancés en l’état (en vert foncé ci-dessous) ;

–          les projets matures déjà prêts à être lancés également mais qui doivent tenir compte de recommandations proposées par le jury (en vert clair ci-dessous) ;

–          les projets nécessitant, avant leur lancement, des évolutions proposées par le jury (en orange ci-dessous). Le financement sera donc accordé après la prise en compte de ces évolutions dans les projets et leur vérification par le président et les vice-présidents du jury.

Résultats des deux appels à projets IDéES et SFRI

Source: Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Be the first to comment on "INVESTISSEMENTS D’AVENIR"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.