Les CTI pour l’Industrie du Futur

innovation-occitania-connection.cominnovation

Les CTI se mobilisent ensemble pour l’Industrie du Futur

 

Senlis le 06 juillet 2016 – La création de l’Alliance pour l’industrie du futur sous l’impulsion d’Emmanuel Macron a remis au centre des enjeux économiques l’importance d’une industrie forte et à haute valeur ajoutée ancrée sur le sol national.

Les grandes Fédérations industrielles, en partenariat avec l’Etat, ont créé depuis plusieurs décennies pour ce qui concerne la FIM* ou plus récemment pour la FPC**, leurs Centres Techniques Industriels pour répondre aux défis de compétitivité en diffusant les nouvelles technologies notamment aux PMI qui composent majoritairement l’industrie française. Les récents rapports du Parlement et de la Cour des comptes ont démontré toute la pertinence du rôle et l’efficacité des CTI.

Les nombreuses ruptures technologiques telles que la fabrication additive, la robotique et les objets connectés offrent l’opportunité d’un retour accéléré de l’industrie française dans la compétition mondiale. L’innovation sur les produits et les procédés impose un métissage des matériaux et des technologies, une hybridation entre les métiers de l’industrie et des services utilisant en plein le potentiel de la révolution numérique. Les produits de demain seront intelligents, communicants et multilatéraux. Ils seront mis sur le marché autant sous forme d’objets que de services.

Ces orientations conduisent à une industrie nationale à haute valeur ajoutée qui appelle une optimisation des moyens et des compétences technologiques existants dans les CTI

C’est pourquoi les fédérations industrielles FIM*, FPC**et UNIFA*** affirment leur volonté que soit mise en place, avec le Cetim, créé il y a tout juste 50 ans par la FIM sa tutelle professionnelle, un projet de plateforme qui apportera des réponses communes à ces enjeux majeurs en tirant le meilleur parti d’une coordination de leurs compétences technologiques et de leurs capacités d’accompagnement des PMI françaises.

Cette plateforme, sous l’égide de l’Alliance pour l’industrie du futur, rassemblera les huit CTI issus des Fédérations industrielles présentes en son sein. Elle fera appel à d’autres membres, dont l’expertise est centrée sur les domaines du numérique et du digital, pour les intégrer à ses travaux. Elle travaillera en partenariat avec le GFI (Groupement des Fédérations Industrielles), les représentants des grandes filières de marchés (automobile, aéronautique, chimie,…) et avec les acteurs du monde académique.

Au-delà de projets technologiques communs, la première ambition de cette plateforme sera d’amplifier l’action de déploiement de l’industrie du futur vers les PMI, déjà engagée sous le pilotage du Cetim au sein de l’Alliance.

Les CTI impliqués dans cette plateforme constituent un réseau ancré dans les territoires et sont les partenaires historiques des acteurs du développement économique régional, pour mettre à la disposition des entreprises des compétences scientifiques et technologiques au meilleur niveau international.

A propos du Cetim, Innover en mécanique A la croisée de la recherche et de l’industrie, le Cetim, institut technologique labellisé Carnot, est le centre d’expertise mécanique français. Outil R&D de plus de 7000 entreprises mécaniciennes, il compte 700 personnes dont plus des 2/3 d’ingénieurs et techniciens, pour 113 M* de chiffre d’affaires. Fédérateur de programmes innovants, il pilote de grands projets industriels ou R&D multipartenaires et ce sur 5 axes principaux : conception, simulation, essais – procédés de fabrication et matériaux – mécatronique, contrôle et mesure – développement durable – management et appui aux pme.

www.cetim.fr

A propos de la FIM En charge des intérêts économiques et techniques des 25 professions qu’elle regroupe, la Fédération des Industries Mécaniques a pour objectif d’aider les mécaniciens à concevoir, produire et vendre en France et l’international. Elle intervient ainsi sur des sujets d’intérêt commun aux mécaniciens dont elle se fait le porte-parole auprès des structures professionnelles. 1er employeur industriel français avec 629 000 salariés, elle représente 30 200 entreprises et enregistre un CA annuel de 121,8 milliards d’euros dont près de la moitié à l’export. Plus d’information sur : www.fim.net

 

Be the first to comment on "Les CTI pour l’Industrie du Futur"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*